Etirements

Comment s’étirer ?

Nous avons vu que la manipulation aussi précise et juste soit elle, ne fait que restaurer l’état du conjonctif en lésion. Elle permet de retrouver la libre déformabilité indispensable aux mouvements. Ceci au niveau vertébral, crânien ou viscéral, chez l’enfant comme chez l’adulte. Le modèle est le même. Cependant la correction ne suffit pas à entretenir les capacités d’élasticité et de déformabilité indispensables à la réalisation pleine et entière des gestes de tous les jours. Si votre ostéopathe vous « répare », vous débloque, c’est à vous, par votre fonction, d’entretenir l’état du conjonctif après manipulation.

Pour se faire, il faut aller mobiliser le conjonctif  (notamment articulaire) dans des zones où il est peu sollicité naturellement. C’est le propre des étirements. Je veux ici vous les rappeler pour que vous réalisiez au mieux ces petits étirements quotidiens pendant les quelques jours qui suivent la séance.
Ils se feront chez vous ou sur votre lieu de travail selon les zones à étirer après manipulation par l’ostéopathe et de façon répétée dans la journée.

Chaque étirement doit être maintenu une trentaine de seconde à une minute

S’ils doivent tirer sur les muscles et les tendons, ils ne doivent pas provoquer de douleur, juste un inconfort lié à la mise en tension. Nous allons les classer par zones.
Il existe bien d’autres possibilités d’étirements mais voici les plus classiques qui viennent aider à l’entretien des zones que nous manipulons régulièrement.

Souvenez-vous que les exercices doivent être fait progressivement et sans douleur. Ça tire mais ça ne fait pas mal !

Etirements du coude et du poignet

Ils seront réalisés en cas de tendinite du coude, épicondylite, épitrochléïte appelées tennis-elbow ou golf-elbow selon la localisation

Etirement du genou et de la cheville

comment s etirer

Cet étirement peut être proposé après manipulation du genou comme de la cheville. Il sera indispensable pour améliorer les capacités d’amorti du complexe pied / genou. Il est conseillé dans les suites d’entorse de cheville, de genou, dans les pathologies dites de l’essui-glace concernant la fibula (péroné).

Etirement des muscles du bassin

Cet étirement sera proposé après une manipulation du bassin qui cherchera à restaurer les capacités élastiques du conjonctif articulaire des sacro iliaques. Le patient réalise ces étirement durant 1 minute minimum afin de laisser au conjonctif fibreux le temps de s’étirer.

Etirement des muscles psoas-iliaques

Ces 2 muscles sont une véritable paire de bretelles qui passent devant votre colonne lombaire. En se contractant anormalement, l’un des 2 muscles vient torde la colonne lombaire dans l’attitude classique du patient en lumbago aigu.

Etirement des côtes basses

Cette douleur qualifiée d’intercostale gène le patient lors de sa respiration ou quand il se tourne et met son buste en torsion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s